Communauté de Communes de Commentry / Néris-les-Bains
 
Présentation


  • Historique
  • Géographie
  • Accès
  • Coordonnées /Personnel
  • Les communes
  • Actualités
  • Liens

    Verneix Bizeneuille Deneuille-les-Mînes Saint-Angel Chamblet Néris-les-Bains Malicorne Commentry Durdat-Larequille La Celle Colombier Hyds
     
     
    Mois précédent Mai 2017 Mois suivant
    D L M M J V S
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031   
     

     

    L’hydrographie

    L’hydrographie

    Les espaces naturels du pays de Commentry et Néris-les-Bains sont constitués de nombreux cours d’eau ponctués d’étangs. L’abondance des cours d’eau, la présence de sources minérales et thermales a fait de Néris-les-Bains une ville d’eau reconnue.
    Le nord du territoire se différencie du sud, avec un réseau hydrographique plus dense.Les ruisseaux sinueux ont sculpté le paysage sous forme de vallées étroites mais peu profondes.
    1. Les cours d’eau
    Les cours d’eau sont un facteur essentiel dans la lecture du paysage. Le Lamaron et l’Oeil sont les deux principaux cours qui occupent le territoire. Leurs affluents rythment le territoire et sillonnent aux travers des vallées. Ces ripisylves constituent des milieux humides riches, garants de la diversité des paysages, de la flore et de la faune.

    Le Lamaron
    (1ére catégorie) est un ruisseau, affluent du Cher qui prend sa source sur la commune de Durdat-Larequille et coule sur Montluçon. La qualité de l’eau se réduisait aux abords de Montluçon.


    L’oeil
    (2éme catégorie) est une rivière qui traverse le territoire de Hyds, Colombier, Commentry, Malicorne, Deneuille-les-Mines, et continue sa course jusqu’à Cosne-d’Allier. Elle est un affluent de l’Aumance. Beaucoup de berges sont privées, d’où la difficulté de mettre en place des itinéraires de découvertes ou des points d’accueil.
    La diversité des ambiances paysagères fait de cette rivière un espace naturel à préserver et à valoriser.


    Le Thizon (2éme catégorie) est un ruisseau affluent du Cher. Il coule dans une petite vallée encaissée et fait l’objet d’un classement en ZNIEFF 1 (). Il prend sa source sur la commune de Saint-Angel et est alimenté par de nombreux affluents provenant de la commune de Verneix.

    2. Les sources
    De nombreuses sources ponctuent le territoire. Malheureusement, elles se trouvent pour la plus part dans le domaine privé au milieu de prairies ou de bois. Aucune signalisation ne permet de les repérer.

    Parmi les plus importantes on retrouve :
    1. Thizon : La source Villars : eau ferrugineuse piquante
    2. Durdat-Larequille : la fontaine Saint-Martial serait miraculeuse et guérirait les affections de la peau et des yeux.
    3. Colombier : la fontaine Saint-Patrocle est formée d’un  puits et de trois vasques. C’est l’une des plus ancienne  de la région. Découverte par le saint selon la légende, elle guérirait les eczémas et aiderait les jeunes filles à la  recherche d’un époux.
    4. Hyds : Cette fontaine Saint-Pierre était très fréquentée au XIXème par les paysans car l’eau avait aussi la réputation d’être miraculeuse.


     
    3. Les Etangs.
    Les étangs naturels ou aménagés conçus pour l’activité des forges parsèment le territoire. Ils présentent :
    - Un intérêt écologique important pour la faune et la flore
    - Un impact visuel important dans le paysage rural
    - Des points forts d’un point de vue touristique.
    La présence de nombreux étangs est une constance dans la partie sud du territoire. Ils ont été créés le long des cours d’eau et souvent en tête de vallon. Les plus importants d’entre eux sont liés à la présence des forges et le résultat de l’exploitation houillère.

    A Commentry
    , au sud de la ville :
  • le parc municipal de la grande tranchée forme un chapelet d’étangs en arc de cercle : Il s’agit des anciennes tranchées d’exploitation de charbon à ciel ouvert inondées à partir de 1950.
    Ces sites sont des propriétés privées, dont l’accès est interdit. Des allées en terre battue permettent de se promener en périphérie.






    Certaines tranchées sont totalement interdites au public.
  • La tranchée Boutin
  • La tranchée de la mine
  • La tranchée de l’espérance










    A Chamblet
    se trouvait un important ensemble minier :
  • Les Marais : on y trouve un petit terril et deux étangs de comblement.










  • Les puits des Forettes
    On aperçoit dans le fond le terril des Ferrières.




     
     
     
     
     

    D’autres étangs existent sur le territoire, et remplissent pour certains un rôle régulateur pour les cours, ou d’autres des réserves pour l’industrie de Commentry (étang de Bazergues), ou encore une réserve en eau potable pour la ville de Commentry (étang des Gannes).


    Enfin, rares sont les étangs tournés vers le tourisme. La retenue d’eau de l’ancienne gare de Néris-les-Bains, propose un lieu de détente valorisant la vallée. On y trouve camping 3 étoiles, promenades, pêche.



  • Publications à télécharger  |  Nous contacter  |  Marchés publics  |  Paiement en ligne  |  Mentions légales | Plan interactif