Communauté de Communes de Commentry / Néris-les-Bains
 
Tourisme et patrimoine


  • Visiter
  • Séjourner
  • Se restaurer
  • Se divertir
  • Diaporama

    Verneix Bizeneuille Deneuille-les-Mînes Saint-Angel Chamblet Néris-les-Bains Malicorne Commentry Durdat-Larequille La Celle Colombier Hyds
     
     
    Mois précédent Juin 2017 Mois suivant
    D L M M J V S
        123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930 
     

     

    Au fil d’un territoire…

    Territoire auvergnat aux contreforts du Massif Central, la Communauté de Communes de Commentry/Néris-les-Bains s’inscrit au coeur du département de l’Allier, entre les Coteaux de Combrailles et la Vallée du Cher.
    Au gré de ses douze communes (Bizeneuille, Chamblet, Colombier, Commentry, Deneuille-les-Mines, Durdat-Larequille, Hyds, La Celle, Malicorne, Néris-les-Bains, Saint-Angel, Verneix), elle dévoile ses paysages "mosaïques", typiques du bocage bourbonnais, bordés par un immense domaine forestier...

    Autant de témoignages d’une volonté locale de conformer travail et mode de vie à l’environnement naturel...


    Au coeur d’un environnement préservé, alliant charme et douceur de vivre, la Communauté de Communes propose un large éventail d’activités et de loisirs : randonnées équestres et pédestres, cyclotourisme, baignade, pêche et loisirs aquatiques (rivières de l’Oeil et de la Chaux, plan d’eau de Néris-les-Bains, piscines de Commentry et de Néris-les-Bains...), Casino, golf de 18 trous...

    Un patrimoine de qualité. Chaque commune du territoire possède son église, parfois deux, dans le cas de Durdat-Larequille, ou de Commentry. La plupart de ces églises datent du XIIème siècle et ont été plusieurs fois remaniées. Sur les 12 communes seules les communes Saint-Angel et de Verneix ne possèdent pas d’églises anciennes. Celle de Saint-Angel date de 1901 et celle du Verneix de 1886. Toutes ces églises méritent la visite des promeneurs. Parmi celles-ci, l’église Saint-Georges de Néris-les-Bains, construite au VIe siècle, puis rebâtie au XIe (abside, chœur, transept) et au XIIe (la nef), laisse admirer 3 statues en bois polychrome exceptionnelles. Ou bien encore l’église Saint-Prejet de Malicorne, classée Monument Historique construite aux XIIe et XIIIe siècle, et qui abrite une piéta : Notre Dame d’Urciers.



    Un petit patrimoine relativement bien protégé et en bon état.
    Les fontaines guérisseuses placées sous la protection de certains Saints évangélisateurs, ponctuent le territoire. De même, les calvaires en pierres de granit datant du XVIIème siècle, marquent les croisées des chemins ou les cheminements mortuaires. La plupart sont de très belles factures, sculptés avec soin et finesse.

    Forgé par son histoire, notre territoire se raconte à travers les destins croisés de ses principales communes...


    Commentry
    Terre natale de l’académicien et historien d’art Emile Mâle, notre ville centre invite le visiteur à flâner au fil de ses rues, le long de ses chemins bordés d’étangs, débouchant bien souvent sur des hectares entiers d’arbres fruitiers… Au-delà, la ville a conservé une vocation industrielle, née de l’exploitation du charbon. Elle se développe aujourd’hui grâce à sa forge connue pour ses aciers spéciaux, son industrie biochimique leader mondial dans les compléments nutritionnels pour animaux et un réseau d’entreprises métallurgiques à l’origine de technologies innovantes...

    Néris-les-Bains et le thermalisme
    Comme en témoignent les vestiges de l’amphithéâtre, des thermes romains et de l’oppidum gaulois, les vertus de la source locale de Néris-les-Bains ont été reconnues dès l’époque gallo-romaine. Suite à la pose de la première pierre de l’établissement thermal, en 1826, la ville n’a cessé de se développer, en se dotant de grands hôtels, d’un théâtre, d’un Casino, de parcs, d’une promenade, et plus récemment d’un musée de la civilisation gallo-romaine...
    La magnifique gare Belle Epoque, oeuvre de Louis Brachet classée Monument historique constitue certainement le plus bel emblème de ce succès. Depuis, les thermes n’ont cessé de se moderniser, pour se spécialiser aujourd’hui dans le traitement d’affections neurologiques, psychosomatiques et rhumatismales.

    Malicorne, berceau horticole
    A Malicorne, l’horticulture est reine, marquée par la présence du groupe Delbard, fondé au milieu du XXème siècle par Georges Delbard, mondialement connu. Une activité qui n’a cessé de se développer, depuis le premier verger expérimental de 1950, jusqu’à l’ouverture, en 2001, d’un centre de recherche visant à favoriser la synergie entre les activités relatives aux fruitiers, aux rosiers et aux biotechnologies...







    Notre Communauté de Communes fait partie des 7 intercommunalités constituant le Pays de la Vallée de Montluçon et du Cher. Nous vous invitons donc à jeter un oeil sur le tourisme environnant, c'est à dire au niveau des autres Communautés de Communes grâce au lien suivant: www.tourismeenpaysdemontlucon.com/telechargements.asp

    Publications à télécharger  |  Nous contacter  |  Marchés publics  |  Paiement en ligne  |  Mentions légales | Plan interactif
    Deplier le Plan
    Replier le Plan
    Fermer le Plan